Profite de cinq choses avant cinq autres avec tes enfants

Aujourd’hui j’ai choisi de vous parler d’une parole prophétique que j’affectionne tout particulièrement et à laquelle j’ai voulu joindre nos enfants. Pour celles et ceux qui ne la connaisse pas,  elle nous apprend à donner plus d’importance à des éléments de notre vie. Des éléments, que l’on croit acquis et qui le jour où ils disparaîtront, laisseront place au regret, à la déception et au grand vide. Alors, conseille, profite de cinq choses avant cinq autres choses avec tes enfants.

S’il y a bien une chose sur laquelle nous sommes tous d’accord, n’importe où dans le monde, c’est de voir que le temps passe trop vite. A peine la semaine commencée, voilà que le weekend arrive déjà. Les mois ressemblent à des semaines et les années défilent à toute vitesse en nous laissant le sentiment de ne pas en avoir assez profité. N’est-ce pas LE TEMPS, l’ennemi de l’homme ?! Pour limiter « la casse » et mieux valoriser chaque étapes de notre vie, voilà ce que nous conseille le Prophète (PBSL) :

« Tirez profit de cinq choses avant cinq autres :

votre JEUNESSE avant votre VIEILLESSE;

votre SANTE avant votre MALADIE;

votre ARGENT avant votre PAUVRETE;

votre TEMPS LIBRE avant votre OCCUPATION;

et votre VIE avant votre MORT ».

Toutes ces notions ont un point commun : le temps. À l’instar d’une montre qui régule notre journée, ou bien des cinq prières qui procure une stabilité comportementale et biologique. Ces 5 principes sont forts de sens mais trop souvent négligés.

L’objectif est double ici. J’aimerai à travers cet article vous sensibiliser sur l’importance de maximiser son temps et ses moyens dans l’instant présent, tout en ayant toujours en tête l’instant futur. Ce rappel est avant tout pour nous-mêmes. Mais, je vous encourage vivement à en faire profiter vos enfants dès qu’ils approchent l’âge de la raison. Ces rappels peuvent leur servir de base, quant à une représentation simpliste des extrêmes qu’il est possible de subir pour certains et inévitables pour d’autres.

Ainsi, pour bien faire et se prémunir, il est indispensable de se projeter dans le futur. Cette philosophie fait partie d’une sagesse parmi les sagesses :

« Travaille pour ce monde comme si tu devais y vivre éternellement et travaille pour l’Au-delà comme si tu devais mourir demain. »

 

Profite de ta Jeunesse avant ta Vieillesse

Aucun d’entre nous ne sait de quoi l’avenir est fait. Il se peut qu’aujourd’hui nous soyons jeunes, insouciants du temps qui passe, pour se retrouver à un âge avancé sans avoir cette chance de pouvoir nous retourner sur quelque chose de positif. Parce que toute cette vie n’a été que désillusion et perte de temps. En effet, trop nombreux retardent l’accomplissement de certaines œuvres, sous prétexte qu’ils ont encore le temps et qu’ils sont encore jeune. Sauf que malgré eux, le temps passe bel et bien. Et finalement, quand viendra l’heure du bilan, il sera déjà trop tard, trop usé pour se rattraper. Toutefois, rongé par les remords. Alors que certains auront accompli des pas de géant, d’autres seront au même point, à se demander : « Où sont passées toutes mes  années de jeunesse, où il m’était possible de tout accomplir ? » Quelles actions positives resteront inscrites à tout jamais ?

Mettons toutes nos chances de notre côté pour avoir le moins de regret possible et laisser sur cette terre une empreinte positive qui profitera à d’autres, ne serait-ce qu’à nos enfants et petits enfants. Par conséquent, gardons en tête que par nos bonnes intentions et actions, nous sommes pour nos enfants des exemples à suivre inchallah. Alors n’attendons pas demain pour agir !

 

Profite de ta Santé avant ta Maladie

Parfois, il y a des choses qui ne préviennent pas et arrivent par surprise. La maladie ! Preuve en est, cette épidémie du coronavirus !

Combien se croyaient aux tops, forts et infatigables, jusqu’à ce que le mal des maux les rattrape. Nul n’est à l’abri, jeune ou moins jeune. La maladie n’a pas d’âge, elle touche toutes les catégories de personnes. Peut-être même nos enfants, que Dieu les en préserve. Du jour au lendemain certaine vie bascule à cause de la maladie d’un proche. Ce rappeler cet adage, c’est pour marquer de la gratitude et de la joie d’être chaque jour en bonne santé. Une bénédiction de la part de notre Créateur, qu’il nous revient d’en prendre soin. Privilégier un mode de vie sain et sans excès. Une hygiène de vie à avoir et à pratiquer avec ses enfants dès leur plus jeune âge. Entre autre, avec la préparation de repas équilibrés à des heures déterminées. La réhydratation du corps en plus d’une activité physique indispensable pour entretenir un corps sain et fort. Sans oublier un sommeil réparateur. Apprendre à nos enfants à réguler leurs besoins physiologiques c’est leur éviter de tomber dans toutes formes d’excès au fur et à mesure qu’ils grandissent.

 

Profite de ton Argent avant ta Pauvreté

Il ne s’agit pas là de dépenser à outrance, comme certains diront « se faire plaisir ou se faire du bien ». Pour ma part je suis convaincue que le vrai bonheur ne s’achète pas. On a beau faire le tour du monde, voyager sans limite, avoir une garde robe qui fait des kilomètres, manger dans les plus beaux palaces ne suffisent pas. Cela procure certainement une sensation de bien-être. Néanmoins ce bien-être reste éphémère. Par conséquence et pour ne pas en manquer, il faut sans cesse le renouveler. Sauf qu’à cette cadence, combien, se sont retrouvé du jour au lendemain sans un sous en poche ?

La mise en garde du Prophète (PBSL) est avant tout de nous enseigner qu’il est plus utile de profiter de son argent pour accomplir des actes honorables : aider les plus démunis, les orphelins, soutenir des causes nobles, etc. Être en contact direct ou indirect avec des gens vivant dans la pauvreté, les aider en partageant avec eux une partie de nos revenus, contribue à mieux redéfinir la notion d’argent et sa bonne gestion. Un bon rempart et un bon moyen de se prémunir de toute situation précaire. C’est l’une des raison qui me pousse à inviter mes enfants, dès leurs plus jeunes âges, à distribuer l’argent que je leur donne auprès de famille pauvres et d’associations caritatives. Afin de les sensibiliser sur l’aspect financier et leur faire mesurer la chance que nous avons d’avoir notre subsistance. j’insiste à rappeler que Soubhanallah, le don n’amoindri en rien notre subsistance (revenu) bien au contraire. J’en suis la preuve vivante, comme en témoigne le propos du Prophète (PBSL) :

« L’aumône ne diminue en rien la richesse. »
(Mouslim)

Et pour en revenir au bonheur, faites le test, donnez !  Que ce  soit de votre argent, de votre temps ou de vos biens. Quand bien même, ces actes ne sont pas habituels pour vous, exercez vous jusqu’à ce le deviennent naturellement. A cet instant, vous goûterez le vrai bonheur, intense et profond qui vous fera vibrer de l’intérieur. Le bonheur d’avoir pu contribuer à soulager la peine d’une personne dans le besoin. Alors, si tel sera le cas, pensez à moi et revenez nous raconter votre expérience.

 

Profite de ton Temps libre avant ton Occupation

C’est l’une des parole que j’utilise le plus avec mes filles, surtout Mademoiselle H. On sait qu’il est difficile de freiner des enfants qui jouent et qui s’amusent comme des fous. Sauf que parfois, il n’y a pas ou plus de place pour le jeu. Les enfants ont besoin de comprendre  qu’on ne peut pas donner libre court à toutes formes de distractions, sans un minimum de limites. A chaque chose, une fin. Par conséquent, structurer le temps des enfants est essentiel pour leur garantir une certaine stabilité. De plus, cela évite d’agir dans la précipitation et le stress : « Dépêche-toi ! Va plus vite ! A ce rythme on n’y arrivera jamais ! ». Néanmoins, ce même constat, cette mauvaise gestion du temps se retrouve chez beaucoup d’adultes qui devraient pourtant avoir plus de discernement et de raisonnement pour ne pas remettre à plus tard certaines choses qui n’attendent pas. La procrastination est familière chez un large pan de la population. Pas étonnant que notre religion considère presque cette notion de « remettre à plus tard » comme un fléau nuisible à l’homme. Le procrastinateur par excellence, trouve difficilement la motivation par lui-même. Jusqu’au jour ou la réalité le réveille et qu’il se retrouve obliger de se bouger, malgré lui, sans avoir une minute de répit. Mais n’est-ce pas là le revers de la médaille ?

« Tiens ça je le ferais plus tard. Ça aussi…ça peut attendre. Sans compter ça…et ça…»Sauf qu’au bout d’un moment, toute cette accumulation risque de faire beaucoup pour une seule et même personne.

D’où l’intérêt d’éduquer, très jeune, nos enfants à partager le temps de manière équilibré. Des routines pour le matin comme pour le soir doivent être mis en place. Dès le primaire, leur apprendre que les devoirs passent avant l’amusement. Fixer des priorités et des habitudes. Savoir hiérarchiser les tâches à accomplir pour justement ne pas être pris de court et finir par s’en plaindre.

En somme, chaque chose en son temps. Enfant comme adulte ont besoin d’un temps organisé pour progresser harmonieusement. En définitif, la oisiveté n’engendre que la paresse et la perte de temps et de surcroît le regret. Surtout quand on ne sait plus par quel bout commencer.

 

Profite de ta Vie avant ta Mort

Cette parole résume tout le reste ! La vie est trop courte pour ne pas en profiter dans ce qui honorable et louable. Chaque seconde, chaque minute, chaque heure sont précieuses. Soyons une force pour le bien !

Je ne sais pas comment vous fonctionnez, vos avis sont d’ailleurs les bienvenus. Mais en ce qui me concerne, c’est une horloge que j’ai dans la tête…lol ! Les jours de la semaine, en période scolaire, sont très organisés. Un peu trop pour certains, qui me reprochent régulièrement de trop « regarder l’heure, regarder l’heure ». Mais, à quoi bon avoir des montres, des agendas, des plannings, des programmes si ce n’est pas pour fractionner sa journée du mieux qu’on le peut. Dans la cellule familiale, le parent sert de guide à lui-même et à ses enfants pour équilibrer les journées de façon intelligente et ordonnée. Donner un temps pour chaque chose. A commencer par formuler de bonnes intentions pour les lendemains. Un temps pour se réveiller de bonne heure et de bonne humeur. Un temps pour manger, prier, discuter, lire quelques versets, travailler ses leçons, travailler sur d’autres projets. Accorder du temps positif et ludique à ses enfants, visiter ses propres parents, faire des sorties, prendre un temps pour soi, faire du sport, etc.

Au final, profiter de sa vie, suppose être actif et acteur. S’imaginer que la vie ne se résume qu’à quelques jours. Rien n’empêche de se faire une liste sur feuille pour visualiser toutes les bonnes choses à faire avant que la mort ne frappe à la porte. C’est un moyen de prioriser les actions à entreprendre. Par la suite, à partir de cette même liste, retenir des actions positives qu’il est possible de faire quotidiennement en quelques minutes et qui donnent bonne conscience. Selon le Prophète (PBSL), d’après Aïcha (PS) :

« Les actes les plus profitables sont ceux qui s’inscrivent dans la régularité (même si ce n’est que peu de chose) »

Par exemples: saluer les autres, proposer son aide, dire une bonne parole, offrir un sourire, lire un livre spirituel, visiter un malade, arrêter de râler, pardonner, arrêter de crier, soulager une peine, être de bon conseil, parler avec calme et respect surtout si vous êtes de nature impulsive et vive, aider son parent, sortir avec sa mère, inviter des amis à manger, être bienveillant avec ses enfants, respecter son voisin, offrir de la nourriture à un animal, etc. L’essentiel est de viser le meilleur, pour soi-même, pour ses enfants, ses parents, sa famille, les autres (les amis, les plus démunis, les malades, les orphelins, etc).

Ne passons plus à coté de l’essentiel !

Al-hamdoulilah, le point positif c’est que Dieu nous a tous logé à la même enseigne, sans distinction social, ni racial ou autres.

En somme, je vous invite à méditer  la sagesse de cette parole qui renferme sans aucun doute la clé de la réussite !

 

Joignez vous à nous, inscrivez-vous à la Newsletter !

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*