Mon enfant redoute le bain : pistes d’améliorations

Dur dur mon enfant refuse le bain

« Je suis découragée avant même de lui annoncer que c’est l’heure du bain. Dans l’eau, Maria n’arrête pas de crier pendant que je la coiffe et que je la lave. Elle me répète sans cesse qu’elle a mal et qu’elle est pressée d’aller au toilette pour faire pipi. Pourtant elle fait toujours un passage au toilette juste avant. Ma patience a des limites et j’ai du mal à supporter ses cris incessants, sans parler du fait qu’elle n’aime pas s’assoir dans la baignoire. Je m’énerve et je lui demande de s’arrêter sinon je la sors de la baignoire sans la rincer. » (Maman de Maria, 4 ans : « Mon enfant redoute le bain »)

Si certains enfants adorent clapoter dans l’eau. Pour d’autres le moment du bain est une chose redoutée. Quand c’est le cas, tout est bon pour y échapper : trouver une bonne cachette, se lancer dans une course poursuite avec le parent, les hurlements, les débattements…En définitif, un enfant qui ne veut pas prendre son bain a forcement une bonne raison, qu’elle soit habituelle ou soudaine : 

« Je ne veux pas… »

« J’aime pas…. »

« J’ai peur… »

« Non, pas encore le bain… »

Arrêtez-vous sur les mots clés que votre enfant vous dit (en gras), pour mieux anticiper, mieux gérer le problème.

C’est quoi le problème ?

Observer …peut-être que :

« Probablement il préfère terminer son jeu ? »

« L’eau du bain n’est jamais à la bonne température ? »

« Mon enfant n’aime pas les effets de l’eau sur son corps ? »

« Il ne supporte pas l’eau et se savon qui rentre dans ses yeux, sa bouche, ses oreille, son nez ? »

« C’est peut-être le froid qui le dérange quand il est déshabillé ? »

« Il déteste que je la coiffe sous la douche ?

« C’est à cause de sa dernière chute ? »

« Il a peut-être peur de glisser dans la baignoire ? »

Trouver l’élément déclencheur, c’est facilité le moment du bain

« Est-ce que c’est la baignoire qui te dérange ? Aimerais-tu qu’on mette un marche pied pour que tu n’ai plus peur de tomber ou de glisser ?

« Regarde, je pose un tapis au fond de la baignoire pour que tu ne tombe pas. »

« Mets ta main sous le robinet pour me dire si la température de l’eau est bien pour toi. » Utiliser un thermomètre est aussi une bonne idée.

« N’ais pas peur. Je vais prendre un gobelet pour te verser petit à petit de l’eau. Tu me dis si tu veux que je m’arrête, ou bien si c’est trop froid ou trop chaud. »

 « Comme on a pas beaucoup l’occasion de sortir avec le mauvais temps et que tu te dépenses moins. On va espacer la prise des bains. Je te laverai un jour sur deux ou un jour sur trois. On verra. »

« Regarde, tu  vas aimer, je t’ai mis de quoi t’amuser dans le bain. »

« Je crois que le froid te dérange quand tu es déshabillé(e). J’ai décidé d’allumer ce petit chauffage à chaque fois que c’est l’heure du bain. »

« Ne t’inquiètes pas, même quand on aura finit, il te restera du temps pour jouer. »

« Tu trouves que le moment du bain est trop long ? (Si oui) Dans ce cas, je te propose de te faire une douche. Tu verras…ça va super vite ! » (Utilisez un timer pour mesurer le temps avec l’enfant.)

Vous l’avez bien compris, c’est au cas par cas. Chaque enfant réagit selon son degré de sensibilité. A vous de cerner ce qui repousse votre enfant pour mieux l’accompagner avec bienveillance.

Piste d’amélioration pour la maman de Maria

Après observation, la maman de Maria a pu déterminer les facteurs repoussant qui lui ont permis d’apporter des changements dans sa manière de faire.

Problème 1 : Se faire coiffer sous la douche avec plein de nœuds

Solution 1 : Pour éviter les cris, la longue attente à démêler ses cheveux sous la douche. La maman de Maria a décidé de la coiffer avant le bain. Elle n’a plus à redouter le froid puisqu’elle est toujours habillée. Un peu d’huile ou une lotion peut lui être appliquée pour faciliter le démêlage. Ainsi, cette amélioration permet à Maria de ne plus subir les longs tiraillements du coiffage pendant le bain.

Problème 2 : L’eau lui donne la sensation de vouloir faire pipi

Solution 2 : Sa maman a pris le temps de lui montrer que c’était juste une fausse impression, c’est l’effet de l’eau qui se déverse sur elle. Pour affirmer le contraire, elle lui rappelle son passage au toilette « Tu n’as plus de pipi ». Pour réduire cette sensation, sa mère lui conseille de serrer les jambes, voir même les croiser en position debout.

Problème 3 : Elle n’aime pas s’assoir dans la baignoire

Solution 3 : Maria trouve le moment du bain trop long. Elle aimerait en finir au plus vite. C’est simple, la douche est une excellente alternative.

Avec le temps, Maria à pris confiance dans les améliorations que sa mère à mis en place pour rendre le moment de la douche plus agréable. Elle ne va plus a reculons. Au contraire, elle trouve que c’est rapide et qu’elle se sent propre «Ça fait du bien d’être propre. »

Faire changer d’avis son enfant sur le bain (ou la douche)

Comme dans le cas de Maria, comprendre ce qui gêne notre enfant, c’est avant tout reconnaitre son problème pour tenter d’améliorer la situation. Votre enfant appréciera les efforts que vous faites pour lui et en retour il fera de son mieux pour coopérer.

Le bain ou la douche ne doivent pas être perçus par l’enfant comme une corvée. Ce doit être un moment agréable, qui procure une sensation de bien-être, indispensable pour se sentir bien dans son corps et son esprit.

Les petits plus pour faire aimer le bain :

  • Insister sur la nécessité de se laver
  • Anticiper le moment pour : coiffer, terminer la partie de jeu, faire un passage au toilette…
  • Proposer des choix : Après le déjeuner ou après le goûter ?

                                                La douche ou le bain ?

Prenez bien soin de vous et de vos enfants. N’oubliez pas de partager autour de vous !

La Newsletter sert aussi à se tenir informé des derniers conseils. Profitez-en, c’est totalement gratuit !

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*