L’art de la parentalité naturelle

 

La parentalité naturelle nous renvoie aux origines mêmes de la notion de parent. Inconsciemment nous avons été conçus pour concevoir à nouveau…Devenir Parent…à notre tour. A regarder de plus près, cette parentalité naturelle, que l’on peut aussi qualifier d’attachement, consciente et douce, encourage les enfants à franchir les étapes de leur croissance à leurs rythmes.

La parentalité : tout un art !

En ce sens, il est possible de rencontrer des parents conscients et lucides, qui font leurs propres recherches et prennent des décisions fondées sur des faits plutôt que sur des opinions. D’ailleurs, ils ont tendance à ne pas aller de paire avec l’état actuel des choses.

Tout comme on retrouve, des parents « d’attachement », qui cherchent quant à eux à renforcer leur lien avec leurs enfants et peu importe les circonstances. Finalité, la connexion entre les parents et les enfants est le facteur le plus important pour déterminer la bonne santé émotionnelle à vie.

De tous ces qualificatifs et de ces cas de figures. Je préfère la parentalité naturelle. Parce que le parent naturel écoute son cœur, transmet l’amour qu’il porte à ses enfants et est centré sur la satisfaction justifiée de leurs besoins.

Mais quel parent ne répond pas aux besoins de ses enfants ?

Il va de soi que nous essayons tous de combler leurs besoins. Mais il suffit parfois de faire quelques recherches pour être surpris de voir à quel point le rôle parental conventionnel dépasse ce que l’instinct naturel originel prévoit.

 

Un peu d’histoire

En 1959 John Bowlby psychanalyste et psychiatre anglais présente sa théorie de l’attachement, selon lui « La relation mère-enfant est aussi vitale pour le développement général du bébé que les vitamines ou les protéines pour le développement physique »

Dans sa figure d’attachement, la mère reste la plus importante, l’enfant se sent en confiance et en sécurité.

Dans sa théorie, Bowlby remet en question la vision de Freud qui limite la relation mère-enfant à la satisfaction unique du besoin alimentaire.

Ainsi, l’art de la parentalité naturelle, renvoie aux parents qui traitent leurs enfants avec amour, compassion et respect en plus de répondre à leurs signaux participent au maillage du cerveau de leurs enfants pour plus d’empathie, de confiance et de capacité à autoréguler leur stress pour le reste de leur vie.

Attention donc, car nos interactions positives ou négatives avec nos bébés et nos jeunes enfants affectent la façon dont leurs cerveaux se développent. Tout comme les neuroscientifiques ont prouvé que les interactions amoureuses pouvaient augmenter le nombre de connexions entre les cellules nerveuses.

Mettons plus de joie de vivre dans notre relation avec nos enfants pour faire de nos foyers un lieu de paix et de sérénité.

N’oubliez pas de vous inscrire à la Newsletter !

 

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*