Développer l’intelligence de l’enfant (Partie 7) l’Intrapersonnel

Intelligence Intra-personnelle

Suite de la série : Développer l’intelligence de l’enfant (Partie 7) l’Intrapersonnel.

Partie 1 – Partie 2 – Partie 3 – Partie 4 – Partie 5 – Partie 6 – Partie 7 – Partie 8 – Partie 9

On ne lui accorde pas autant d’importance que les autres intelligences, Linguistique, Logico-mathématique, Spatiale, etc. Pourtant l’intelligence intra-personnelle fait partie des 8 intelligences Multiples. Elle est une bouffée d’oxygène dans une société effrénée. Tant elle renvoie à la croissance personnelle, la réflexion intérieure, la prise de conscience de ses forces et de ses faiblesses personnelles. L’enfant qui développe cette intelligence apporte une grande refixions à ses objectifs et s’applique à leurs réalisations avec zèle et passion. 

L’intelligence Intra-personnelle

En quête de signification

La première fois que j’ai lu ce nom, j’ai cru me tromper au moment de le lire, j’aurai plutôt mis Inter – qu’Intra. Parfois, il arrive qu’on bloque sur un nom, en essayant de chercher ce qu’il signifie. C’est souvent le cas avec les prénoms. Si par exemple on entend le nom Rayyan, ok, c’est une chose ! Mais savoir ce qu’il veut dire, c’est mieux ! En aparté c’est l’une des portes du Paradis par laquelle ceux qui jeûnent entreront.

Le nom c’est un peu comme sur une carte visite, il renvoie à une prestation, aux compétences d’une personne. Au final, c’est ce qu’il renferme qui compte.

Aussi, si vous ou votre enfant êtes à la recherche d’une signification, être poussé par sa curiosité, cela peut laisser penser que vous êtes un apprenant intra-personnel.

Choix du prénom à la naissance

Le point de vue du Prophète (PBSL) sur le choix des prénoms est clair. Il a montré l’intérêt  de nommer son nouveau-né de manière réfléchie. En effet, le nom est souvent la première chose que l’on associe à une personne. Prenons l’exemple d’une personne qui a une bonne réputation,  entendre son nom nous évoquera les qualités de cette personne et nous donnera envie de la rencontrer. A l’inverse, une personne à la mauvaise réputation inspirera la méfiance et la critique.

C’est pourquoi le Prophète (PBSL) a encouragé ses disciples à choisir des prénoms pour leurs enfants portés par des bons prédécesseurs. Par conséquent, donner un beau prénom à son enfant fait parti des droits de l’enfant sur son parent. Avant tout pour que cela ne leur porte pas préjudice à l’âge adulte, fille ou garçon.

Profil des intelligents intra-personnels

Ils se connaissent mieux que personne. Raisonnés et pragmatiques, ils sont capable de prendre des choix intelligents dans leur vie, sans qu’ils soient influencés par la pression des pairs. Ils accordent peu d’importance à ce que peuvent penser les autres. Leur moteur : réaliser leurs objectifs.

Personne de l’ombre, leur intelligence prend vie dans un journal, un blog, en se consacrant à une cause particulière. Pour eux la vie n’est que philosophie, avec l’envie d’en apprendre d’avantage sur soi, la religion, en quête de spiritualité et de développement personnel, à la recherche d’améliorer leurs rapports aux autres.

Une intelligence au service de ses objectifs

La meilleure façon de développer les compétences des intra-personnels est de comprendre ses objectifs dans la vie. Que voulons-nous au juste de notre existence sur terre ? Ceci revient à vous poser une série de questions comme :

Quels sont vos objectifs de vie ? Pour vous, vos enfants ?

Que faire pour y parvenir ?

Ai-je assez d’ambition pour y parvenir ?

Suis-je capable et déterminer à surmonter tous les obstacles ?

Suis-je prêt à m’inspirer de ceux qui sont allés jusqu’au bout de leurs rêves ?

Quel intérêt d’avoir des objectifs ?

Avant tout avoir une vie bien remplie et organisée.

Tout individu commence sa journée avec l’objectif de bien la terminer. Ce qui suppose accomplir des tâches qui donnent du sens à notre raison d’exister.

Voilà ce qu’on peut dire sur les objectifs :

  • Ils pilotent tous les domaines de notre vie : personnel, professionnel, spirituel, financier, matériel, etc.,
  • Les objectifs sont le moteur qui nous pousse à nous lever tôt et à nous coucher tard. Comme par exemple pour prier Al-Fajr et l’Icha,
  • Ils donnent de la motivation et de la passion dans ce que l’on entreprend,
  • Aussi, ils sont la représentation des rêves que l’on souhaite atteindre. Des améliorations ou des changements que l’on souhaite apporter dans un domaine particulier.

Les objectifs sont des buts que l’on se fixe à plus ou moins long terme. Ils se déclinent en tâches, en projets, en réalisations à accomplir au cours d’une période donnée, dans l’espoir de nous apporter un bienfaits et un bonheur désiré.

 Un objectif écrit à plus de chance d’être atteint !

 Quel intérêt y-a-t-il à écrire ses objectifs ?

Arrêtons nous ensemble sur la « première création de Dieu ». ‘Ubada ibn Samit rapporte ceci du Prophète selon quoi :

« La première chose que Dieu a créée est le Calame (la plume). Il lui a alors dit : « Écris !” Il dit alors : « Et qu’écrirai-je ?” Il dit : « Écris les destinées de toute chose jusqu’à ce que se tienne la fin du monde » »*

L’écriture s’inscrit et a été prescrite par notre Seigneur, comme en témoigne cette parole. Elle porte sur l’écriture des objectifs du début de la création du monde jusqu’à sa fin.

N’est-ce pas là une raison de plus, à notre niveau, de prendre cet exemple et d’inscrire nos buts, quel qu’en soit le domaine.

Car un objectif non écrit n’est finalement qu’un souhait !

Objectif : mémoriser une leçon

Par exemple il peut s’agir d’une leçon d’histoire, mémoriser une sourate du Coran, etc.

Quoi qu’il en soit, écrivez vos objectifs. Non seulement, cette approche a pris racine dans la création Divine. Mais, elle a été aussi réutilisée par de nombreux écrivains, conférenciers à succès, psychologues, grands chefs d’entreprises. Parce que, noter et planifier un maximum de tâches rend moins périlleux les objectifs à atteindre.

Les 3 « P » :

Le développement personnel est une branche de l’intelligence intra-personnelle. Il comprend de nombreuses approches pour y parvenir dont cette formule des 3 « P ». Selon quoi, chaque objectif de vie doit comprendre 3 « P » que sont : Personnel, Positif et Présent.

Personnel

Cela consiste à s’approprier l’objectif : c’est « le mien ». Il est le vôtre et admettre que seul « MOI » a cette responsabilité de mettre tout en œuvre pour y parvenir : « J’avance chaque jour pour…», « J’ai confiance en mon projet », « Je suis… »

Positif

Plutôt que de voir immédiatement les obstacles et se dire « Non, j’y suis pas capable… », « J’y arriverai jamais… », « Non, non, ce n’est pas fait pour moi… », etc. Avec des non, non, on restera toujours au même niveau.

Au contraire, il faut penser positif et agir positif. Formuler son objectif au positif à travers un discours motivé et déterminé. Car adopter la « positive attitude » c’est multiplier son énergie mentale pour atteindre ses buts.

Présent

Il est tout aussi important d’intégrer dans son subconscient la visualisation et l’écrit de ses objectifs. Pour la simple raison, qu’il faut considérer que cet objectif fait partie intégrante de votre vie à partir du moment où vous le convoitez. A condition de nourrir quotidiennement son image mentale.

 

Se juger avant d’être jugé

Parmi les qualités de l’intelligent intra-personnel, on retrouve l’auto-évaluation. Dans son temps de réflexion, il en profite pour faire une introspection de lui-même. Autrement dit se juger avant d’être jugé. Toute personne peut en faire autant, c’est une question d’habitude et aussi une recommandation religieuse. A ce propos, L’imam Ibn Al-Qayyim a dit : 

« Celui qui connait vraiment son âme, s’occupe tellement de sa réforme qu’il se désintéresse des défauts des gens.

 

Je vous invite, vous comme moi à prendre 5 minutes chaque jour, pour vous assoir et réfléchir à ce que vous avez fait de bon dans votre journée. Demandez-vous si ce n’est pas une journée de plus gâchée à ne pas être productif ? De quelle chose admirable êtes-vous fier ? Y-a-t-il une personne qui a profité de votre générosité aujourd’hui ? De quelle manière vous-êtes vous rapproché de Dieu ?

La méditation pour atteindre la pleine conscience / Mindful

La pleine conscience est une tendance de plus en plus apprécié de tous. Elle pousse l’individu à mieux se connaitre, mieux accueillir les contraintes du quotidiens dans le but de gagner une paix intérieure, tout en apprenant à prendre soin de soi.

Comment y arriver ? Méthodes actuelles

  • En se réappropriant son corps en lui accordant une attention toute particulière à travers l’écoute et l’observation du rapport qu’il entretien avec son environnement.
  • Faire, dès le matin, un rapide état des lieux de son humeur. Voir ce qui ne va pas et chasser les idées négatives. Relativiser pour mettre toutes les chances de son coté pour passer une bonne journée.
  • Prendre l’air et dans le meilleur des cas en pleine nature. Se déconnecter un instant des tracs du quotidien. Être à l’écoute, à la redécouverte du monde qui nous entour à travers sa beauté et ses détails. Méditer c’est permettre de redevenir acteur de son existence et cela avec confiance.

Une intelligence qui sait contempler 

Nous venons de le voir plus haut, il existe actuellement une culture de la méditation, de la pleine conscience et du développement personnel.

Aussi, revenons à nos fondamentaux et surtout à ce dont le Coran nous invite. En effet, ce qui aujourd’hui a le vent en poupe, existe dans notre religion depuis des centaines d’années, bien avant toute cette communication sur le développement de soi.

Dans le coran, on retrouve beaucoup cette notion d’auto-évaluation pour nous permettre de nous élever dans notre propre croissance. La contemplation se traduit en arabe par « Taffakur ». Cela revient à comprendre les paroles de Dieu, y réfléchir et vivre ces récits profondément, contempler la création, l’environnement extraordinaire qui nous entoure. Une méditation qui nous invite à porter un autre regard sur notre présence sur terre, notre relation avec les autres et le but final de notre existence. Mais n’est-ce pas là du développement personnel en quête de paix intérieure ?

 

La spiritualité au service de l’auto-croissance

Evidemment, en matière de religion, il y vraiment de quoi satisfaire les auto-apprenants intelligents. En effet, l’islam est une religion sociale, qui veut que nous vivions en société. Cependant, elle veut aussi que nous nous focalisions sur notre for intérieur. Comme en témoigne dans la biographie du Prophète (PBSL), on apprend qu’Il se retirait dans la grotte de Hira pour se prêter à la méditation.

Aussi, il existe plusieurs moyens de se reconnecter à l’essentiel. Par exemple en s’inspirant de la vie de gens formidables pleine de sagesse et de courage. Mais aussi s’accorder un temps de réflexion personnel pour reconsidérer sa situation et finalement reconnaitre qu’il y a toujours pire que ce que nous vivons. Enfin placer sa confiance en Dieu dans l’aisance comme dans l’adversité.

Pour s’auto-élever spirituellement, il y a la prière de la nuit : un moment de recueillement solennel et personnel. Le Mois du Ramadan. Ainsi que le Dhikr pour rester connecter avec Dieu, telle une bouffée d’oxygène dont notre cœur à besoin pour rester en bonne santé.

Enfin, pour finir, notre dernier article de cette longue série portera sur celles et ceux qui accordent une importance au son et au rythme. Si vous avez le rythme dans la peau et que vous aimez fredonner des morceaux entendus à la radio, imiter des lecteurs, c’est que vous faites sûrement parti des intelligentes rythmiques. Nous verrons comment tirer le meilleur parti de ce style d’apprentissage !

En attendant, vos idées sont toujours les bienvenues ! N’hésitez pas à laisser un commentaire et à partager !

 

*Rapporté par Abou Daoud – At-Tirmidi

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*