« Dépêche-toi : on sera encore en retard ! »

On va encore arriver en retard !

Le matin “Dépêche-toi : on sera encore en retard ! ” doit résonner des centaines et des centaines de fois dans tous les foyers de l’hexagone. Effectivement, c’est le moment de la journée où c’est la précipitation pour les petits et comme pour les grands. Forcement, le matin c’est dure de se lever. En plus de cela, le temps est trop court pour vouloir prendre son temps. Bref, c’est la course pour les parents qui ne perdent pas de vue leur montre à ce moment là. Mais des formules comme celle-là, il y en a plein et quand on est enfant c’est pas toujours évident :

« Dépêche-toi quand tu te lave ! »

« Et, dépêche-toi de manger ! »

« Dépêche-toi de t’habiller ! »

« Dépêche-toi… ! »

« Dépêche-toi… ! »

« Dépêche-toi, on va encore être en retard à l’école ! »

« Dépêche-toi, à cause de toi je serai aussi en retard au travail ! »

Etc.

Des paroles et des actes pour bannir le “Dépêche-toi !”

Prévenez, informez et impliquez votre enfant pour ainsi rendre les matinées moins frustrantes à chacun.

Se lever plus tôt :

« Pour que tu ais le temps de te préparer le matin, je te réveillerai plus tôt dorénavant »

« Cette semaine, je testerai de te réveiller 10 à 15 minutes plus tôt chaque matin, pour éviter qu’on soit toujours pressé »

S’habiller ailleurs :

L’enfant prend plus de temps qu’un adulte pour s’habiller. C’est d’autant plus vrai quand il le fait dans sa chambre avec de quoi le distraire.

« A partir de demain, Pour gagner du temps, tu t’habilleras ailleurs que dans ta chambre »

Apportez des retouches organisationnelles :

 « Je t’ai préparé tes vêtements pour demain, peux-tu les mettre dans la salle de bain ? »

« As-tu rangé et mis ton cartable à côté de ton manteau ? »

«  La table est prête pour le petit-déjeuner » Préparez-là la veille au soir.

Place au tableau des routines :

C’est un outil efficace, que votre enfant s’appropriera facilement si vous l’impliquez dans sa réalisation. Aussi, dressez toutes les étapes à suivre en y ajoutant des images, des dessins ou des photos de votre enfant qui représentant chacune de ces étapes.

Il existe une panoplie d’exemple de tableau des routines sur internet et le site papapostive arrive en tête.

« Je te propose aujourd’hui de fabriquer ton tableau des routines du matin »

« Je vais te prendre en photo que tu vas ensuite coller au bon endroit pour te rappeler ce que tu dois faire chaque matin »

« Que dirais-tu de l’afficher ici pour que tu puisses bien le voir ? »

Faire gagner en autonomie :

C’est rendre votre enfant responsable de sa routine matinale. Ainsi, pour développer son autonomie, posez-lui des questions sur le ton de la curiosité (cela ne doit pas prendre la forme d’un ordre):

« As-tu fait toutes les étapes de ta routine ? »

« Peux-tu me dire ce que tu as fait ?

« A quelle étape es-tu ? »

« Qu’est ce qu’il te reste à faire sur ta routine ? »

« Qu’est ce qui vient après le petit-déjeuner ? »

Travailler la notion du temps :

Dire « Dépêche-toi ! » n’aidera pas votre enfant à comprendre la course contre le temps qui vous préoccupe. Par conséquent, rendez-lui les choses visuelles.

« Je te laisse, tu as le temps du sablier (15 minutes) pour finir ton bol de céréales. »  Il en existe avec différentes durées.

« Maintenant que tu sais reconnaitre les chiffres, je vais placer cette montre (digitale) ici de façon à ce que tu puisses bien la voir (à sa hauteur ou à sa vue). Quand tu verras ici un 1 et un 0 (et/ou 10 ou bien  (8 : 10)) c’est qu’il sera temps pour toi de stopper le petit déjeuner et commencer à t’habiller. »

« Regarde régulièrement la montre. Tu as le temps que la grande aiguille arrive sur le 3 pour finir de manger et être habillé. » Avoir une horloge à sa hauteur ou à porter de vue.

« Écoute-moi bien…quand tu entendras la sonnerie retentir (d’un timer visuel), alors ce sera le moment pour toi de mettre ton manteau et tes chaussures. »

Malgré tout cela votre enfant traîne des pieds le matin

Même en ayant suivi ces pistes d’amélioration, vous n’avez pas gagné du temps sur votre organisation du matin, . Alors, prenez un temps avec votre enfant pour comprendre la ou les raisons de la situation.

« Est-ce que tu trouves que tu n’as pas assez de temps pour te préparer ? »

« Veux-tu que demain matin on revoit ensemble tes routines du matin ? »

« Y-a-t-il des choses qui te dérange à l’école ? »

« Est-ce que tout se passe bien avec tes camarades de classes ? »

« Tu veux me parler de quelque chose ? »

Etc.

Maintenant, il se peut aussi que votre enfant ait tout simplement besoin d’un temps de calme avec vous pour alimenter son réservoir d’amour pour le reste de la journée. Dites-vous qu’une journée complète à l’école loin de vous peut être lourd émotionnellement. Par conséquent, prévoyait une dizaine de minutes en plus dans votre programmation du matin (le temps pour faire un petit jeu, un câlin, discuter, se décontracter, etc.).

« Il nous reste quelques minutes, veux-tu te blottir contre moi ou bien faire un petit coloriage ? »

Petite attention motivante

Glissez dans le cartable de votre enfant un petit cœur dessiné sur une feuille ou tout autre chose, signé Maman ou Papa. Sans aucun doute, cette attention lui fera un bien fou quand il le verra !

Si cet article peut vous servir ou peut servir à votre entourage…partagez !!!

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*