Comment occuper les enfants en appartement ?

Décidément,  le confinement nous donne du fil à retordre. Bien plus encore pour  les parents de jeunes enfants, de 3 à 12 ans. Si bon nombre de ces parents se demande comment distraire leurs enfants durant les vacances et pire quand la météo n’est pas clémente. Cette réalité est encore plus vraie actuellement. Mais alors comment occuper les enfants en appartement ?

Alors, voyons comment organiser la journée et comment la remplir particulièrement en cette période de confinement.

Le matin : école à la maison

Pour avoir discuté avec d’autres mamans, le matin est le moment privilégié pour faire l’école à la maison. Sans ça la journée risque d’être un vrai cauchemar coté organisation. En règle générale les professeurs envoient des travaux à réaliser la veille pour le lendemain. L’idéal est de consacrer la matinée entière à ces travaux d’école. À la maison le programme est bien respecté. Cette matinée de travail demande à nos enfants de l’énergie pour se concentrer, pour réfléchir et pour bien travailler. Le rythme est le même que lorsqu’ils vont à l’école. Nos enfants regorgent d’énergie. C’est pourquoi, avoir une matinée bien remplie, aide et  permet une meilleure canalisation de cette énergie pour le reste de la journée.

Le conseil en plus, pensez à fractionner le temps de travail de votre enfant. La pause est nécessaire à l’enfant pour lui permettre garder en concentration, emmagasiner l’information et rebondir sur la suite du travail avec motivation. Aussi, il est même recommandé, par les spécialises de la mémorisation, de faire des pauses toutes les heures de 5-10 minutes.

L’après midi : adopter un rythme régulier

Introduction à la spiritualité

Après le déjeuner, l’heure est à la détente en attendant la prière du début d’après midi (Dohr). Les choses s’enchainent par la suite. Généralement une petite fatigue se fait ressentir chez les plus jeunes. Elle annonce l’heure de la sieste. Pour les plus grands, ce temps de la « digestion » peut être utilisé pour parler quelques minutes de religion. Et oui, la foi que nous avons, nous souhaitons la transmettre à nos enfants. Libre à eux de déterminer leur choix à l’âge adulte. Bien que nous leurs souhaitons que cette foi s’enracine en eux, tellement elle apporte sérénité et paix intérieure. C’est donc le bon moment pour :

  • Les initier à l’apprentissage de la langue arabe pour leur permettre plus tard de pouvoir lire quelques passages du Livre Saint. Vous trouverez chez Talamize ou encore Arabic immersion de quoi vous satisfaire ;
  • Les intéresser aux histoires des Prophètes et autres connaissances avec le site Famille musulmane;
  • Leurs transmettre quelques bases sur la religion, c’est possible avec le site de Madrass’animée.

Par conséquent, il est important de répondre aux questions que se posent nos enfants à ce sujet. Et Dieu sait qu’ils en ont des questions, quand on leur donne la possibilité de s’exprimer !

Éliminer les activités à risques

La configuration des appartements limite les activités possibles à réaliser. C’est par exemple le cas des courses poursuites. Il y a de grande chance que ça se termine mal. Donc pour éviter de se rendre chez le médecin ou pire déranger les services de l’hôpital déjà à cran. Il est inutile de laisser votre enfant prendre des risques. Expliquez-lui calmement que courir dans un appartement n’est pas sécurisant et dérangeant pour les voisins. Il serait dommage de rentrer en conflits avec ses voisins d’immeuble.

Comme les enfants ne peuvent pas se dépenser dans un jardin, le lancé de ballon est aussi à proscrire, à moins d’être obligé de ramasser les objets cassés. Mes enfants ont tenté d’y jouer, mais le ballon c’est très vite retrouvé dans le placard.

Quel exercice physique en appartement ?

Comme on l’a vu plus haut, certaines pratiques ne trouvent pas leurs placent en appartement. Néanmoins nos enfants on besoin de se bouger, de se dépenser quelques minutes. Voilà ce que nous avons mis en place et qu’il vous est possible de tester chez vous.

Des exercices simples, facilement réalisables par les enfants :
  • Étirements pour commencer ;
  • Travailler le cardio en pratiquant sur place la « marche militaire ». dos bien droit. Elle consiste à faire monter les genoux, jusqu’à former une perpendiculaire avec le dos. Une série de 30 est largement supportable ;
  • La marche en canard, idéal pour faire travailler les jambes et de bas du dos. Elle permet une bonne stabilité au niveau de la posture ;
  • Sauter en équilibre sur un pied puis sur l’autre. Répéter les sauts 30 fois de chaque coté ;
  • Ramper à la façon militaire ;
  • Sauter en écartant simultanément les bras et les jambes ;
  • Pratiquer le tire à la corde, avec un enfant à chaque extrémité ;
  • Se faire des passes avec un ballon de baudruche, léger et lent dans ses mouvements, il n’y a pas de risque de casse avec celui là ;
  • Courir sur place durant 60 secondes ou plus ;
  • Faire la brouette. Marcher avec les mains pendant un autre tient les pieds (jambes tendues).
  • Étirements pour finir.

Cette liste renvoie aux exercices qu’on pratique en famille avec nos trois enfants de 3 à 9 ans. Mais en plus de cette liste « perso », vous trouverez ICI un article réalisé par France 3 sur des exercices en temps de confinement adaptés pour les enfants.

L’essentiel est de se dépenser physiquement avec vos enfants. Et puis, vous verrez, vos enfants apprécieront votre participation. Surtout pour ceux qui ne voient quasiment jamais leurs parents faire du sport, le rire saura sûrement au rendez-vous !

Toutefois, si vous n’êtes pas un sportif en herbe, vous pouvez vous dépenser un jour sur deux. Pour les moins motivés, dicter à vos enfants les consignes ou les mouvements à réaliser.

Dépenser son énergie en jouant

Voici une alternative que mes enfants aiment beaucoup et qui peut remplacer les exercices physiques. Pareil, j’annonce la durée du jeu, entre 20 et 30 minutes. Quand on s’implique vraiment, le temps passe très vite.

  • Ce jeu consiste à dire une directive à son enfant, une mission qu’il doit réaliser en un temps limité.

Par exemple : « vous avez 15 secondes pour me ramener de la chambre un fruit ou un légume de couleur rouge » votre enfant a très probablement toutes sortes de jouets. Ou bien « Tu disposes de  30 secondes pour habiller ta poupée et me la ramener » ; « sauter à cloche pied pendant 10 secondes » ; « me ramener un verre d’eau en 35 secondes » ; « faire une tour avec des coussins sans qu’elle ne tombe au bout des 25 secondes » ; « faire le serpent pendant 15 secondes » ; « Dessiner un beau personnage en 60 secondes » ; « 10 seconde faire un animal » ; pour tester leur dextérité : « en 30 secondes habiller son petit frère ou sa petite sœur avec un manteau plus grand que le sien » ; « demander à l’ainé de faire le pont avec ses mains et ses pied, qui permettra aux frères et sœurs de faire 5 tours en 30 seconde » etc.

Des exemples il y en a plein ! C’est un jeu que j’affectionne particulièrement. Je l’ai inventé un soir, à court d’idées, alors que mes enfants me demandaient de jouer avec eux. Essayez ! Vous passerez un agréable moment à rire des exploits de votre enfant. A condition de vraiment se prêter au jeu à 100%.

Alors, impliquez-vous et usez de votre imagination pour dépenser l’énergie de votre enfant !! Il adorera et vous remerciera !

  • Cache-cache dans le noir

Voila encore un jeu qui plait aux enfants : Cache-Cache. Mais avez-vous déjà essayé dans le noir ?!

Temps : 30 minutes (peuvent suffire). Programmer une alarme sinon vous risquez de ne pas savoir l’heure qu’il est…dans le noir !

Première condition : retirer du sol tout objet pouvant gêner les déplacements et éliminer le risque de se blesser. Ensuite, se mettre d’accord sur l’ordre des personnes qui compterons chacune leur tour. Enfin, baisser tous les volets de votre appartement, sans exception. L’objectif est d’être vraiment dans le noir. Un peu déroutant au premier abord, même pour nous adulte. Mais faut bien passer du temps positif avec ses enfants !!

Une fois l’appartement dans le noir total, le comptage peut commencer, entre 20 à 30 secondes. Les enfants de 3 ans (ou moins) ont peur dans le noir. Si votre enfant est dans ce cas là, prenez le avec vous et cachez vous avec lui. Il profitera des joies du jeu tout en se sentant en sécurité. C’est  ce que je fais avec mon dernier. C’est fou comme il aime être découvert !!

C’est un moment de partage unique, qui amuse toute la famille.

Alors, à vous de jouer !!

Les autres activités

En fonction des journées, de votre motivation et de votre disponibilité, il existe un panel d’activités réalisables par temps de confinement comme en vacances :

  • Activité DIY : le site Tête à modeler regorge d’idées
  • Coloriage
  • Préparation de gâteaux
  • Concours de dessin
  • Réaliser le fameux « baccalauréat » pour les plus grands et pour ceux qui se souviennent…
  • Pâte à modeler, pate à sel
  • Peinture sur feuille, sur construction réalisée pate à sel
  • Fabrication de colliers à perles
  • Lecture
  • Atelier couture
  • Atelier coiffure
  • Chasse aux objets cachés
  • Jeu des goûts et des saveurs
  • Indémodables jeux de construction : kappa, Lego…
  • Temps de relaxation sur un fond de bruits de la nature
  • Bain moussant avec quelques jouer pour les plus petits
  • Jouer aux cartes, ou créer son propre jeu de cartes
  • Etc.

La liste peut s’allonger à l’infinie !

Quel qu’en sera votre choix, n’hésitez pas à prêter main forte à vos enfants. Initiez-les à de nouvelles découvertes. Dernièrement nous avons réalisé quelques figurines en pâte à sel, dont un certain Bob l’éponge, un jardin fleuri, des petits sacs cousus main, de belles peintures, des petits paniers en origami, brochette de fruit à la brioche, fabrication de petits sablés à la cannelle, réalisation de tartelettes aux fruits. Vous avez aussi le chois de vous faire coiffer par votre enfant, profiter de ce pure moment de détente et de tiraillement….lol.  Enfin, pour les plus farceurs, le jeu des goûts est à la fois amusant pour le goûteur comme celui qui fait goûter. Variez les saveurs : acide, piquant, doux, pâteux, sucré, salé, collant, croustillant…Et bien sûr n’oubliez pas de bander les yeux du goûteur…grimaces et fou rire seront de la partie !!

Maîtriser le temps

Petite astuce, si dans la journée vous avez plusieurs choses de prévues pour vous ou vos enfants. J’utilise mon téléphone pour programmer une durée en fonction de l’activité. Ainsi je préviens mes enfant à l’avance que par exemple le jeu durera 20 minutes, 30 minutes ou autre. La sonnerie de l’alarme stop toutes réclamations supplémentaires comme « Encore un peu » ; « Est –ce qu’on peut faire juste une chose en plus » ; « Est ce qu’on peut jouer 5 minutes de plus…s’il te plait »; etc.

parce qu’en plus d’être un bon organisateur de temps, programmer le temps des activités est un moyen de nous consacrer entièrement à nos enfants : pour un temps positif constructif, apprécié de tous.

Voyage dans le temps avec le prophète

En parlant d’occuper les enfants durant ces longues journées de confinement, si votre patience à des limites, souvenez-vous de la patience du Prophète (PBSL) envers les enfants. A la simple vue d’enfants, il ne manquait pas de leur accorder de son temps. En effet, il ne s’ennuyait jamais avec eux.

Les exemples sont nombreux. Voyons cette fois-ci le cas de Umm  Khâlid  bint  Khâlid  ibn  Sa’îd (PSE)* : « Un jour, (alors que j’étais encore enfant), mon père m’amena voir le Prophète (PBSL). Me  voyant  habillée  d’une  chemise  jaune, Il me dit en langue abyssine (à titre de cajolerie) :

–  « Sana ! Sana ! » (Ce qui veut dire : Jolie ! Jolie !)

Je me mis alors à jouer avec le sceau des prophètes lorsque mon père me vit et me réprimanda. Or, le Messager de Dieu (PBSL), lui dit :

–  « Laisse-la ! », puis, s’adressant à moi, il me dit :

–  « Use et rends désuet ! Puis Use et rends désuet ! Puis Use et rends désuet ! » (Ce qui veut dire : puisses-tu vivre longtemps et l’user).

Il est à noter que Umm Khâlid, que Dieu soit satisfaite d’elle, bénéficia d’une longévité exceptionnelle. Rapporté par Al-Boukhari

C’est sur cet exemple remarquable du Prophète (PBSL) que je vous laisse. En espérant que vous trouverez dans cet article de quoi vous amuser avec vos enfants !!!

Garder en tête que pour que le jeu soit réussi, l’implication de l’enfant comme du parent est indispensable pour passer des moments inoubliables et agréables !! Seul le temps dépensé avec votre enfant sera inestimable et louable à ses yeux, mais aussi de Dieu.

Si ce n’est pas déjà fait ! Joignez vous à nous en vous inscrivant à la Newsletter !

*PBSL : Paix et Bénédiction de Dieu Sur Lui

*PSE : Paix et Salut sur Elle

Recevez des conseils PRATIQUES et SUPER AIDANTS
Pour éduquer SANS CULPABILISER !
et je reçois mes cadeaux de bienvenue 🙂

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*